11 effets des jeux sur le cerveau

6

C’est un sujet qui revient régulièrement dans les médias : les jeux vidéo sont mauvais pour la santé ou entraînent des comportements violents. Si nous avons plusieurs fois publié des articles défendant le contraire, voici une nouvelle infographie qui démontre certains bienfaits des jeux vidéo.

Réalisée par Poki pour le site Jeuxjeuxjeux.fr d’après plusieurs études, l’infographie met en lumière certaines données intéressantes. Par exemple, saviez-vous que des jeux comme Super Mario 3D World ou Halo augmentent la formation des souvenirs et le repérage spatial ? Ou encore qu’il est recommandé de jouer jusqu’à une heure par jour ?

Allez, un dernier chiffre avant de vous laisser regarder l’infographie : les chirurgiens qui jouent 3 heures par semaine travaillent 27% plus vite et commettent 37% d’erreurs en moins au travail.

Infographie 11 effets des jeux sur le cerveau - JeuxJeuxJeux.fr

Clément Kolodziejczak

Clément Kolodziejczak

Chargé de Marketing et Communication chez Groupe GENIOUS
Passionné par les jeux vidéo, la communication et les tendances liées aux médias et aux nouvelles technologies, je m'intéresse à l'apport des serious games dans les stratégies d'entreprise et le domaine de la santé.
Clément Kolodziejczak

6 commentaires

  1. Pingback: 11 effets des jeux sur le cerveau | Serious-Game.fr - Blog-STIBlog-STI

  2. L’article aurait été beaucoup plus intéressant et plus objectif, donc plus crédible, s’il y avais en face des bienfaits des jeux, les arguments pour les cotés contraires aussi : dépendance, troubles dû comportements etc… et les causes.

  3. pour répondre au précédent commentaire…. Il n’y a pas de réels problèmes causés par les jeux vidéos. la dépendance aux jeux vidéos n’existe scientifiquement pas. les troubles du comportements ne sont pas créés par les jeux.
    Bref, l’article est intouchable.

  4. Cet article sent le lobbying à plein nez. Les jeux vidéos, notamment les jeux de tirs, bons pour la concentration, la sociabilisation… les faits prouvent le contraire. Travaillant dans le monde de l’éducation, je témoigne du fait que c’est plutôt l’inverse qu’on observe sur le terrain. Que les jeux vidéos soient sources de modifications cérébrales heureuses, pourquoi pas. Mais à haute dose (et un tiers du temps libre, ça commence à flirter avec l’exces), ils ne vont certainement pas rendre vos enfants plus concentrés, plus sociables, plus apaisés et plus performants sur le plan scolaire. Attendez vous plutôt à l’effet inverse. C’est pourquoi cet article comporte des conclusions infondées autant qu’erronées.
    Méconnaisance? Conflit d’intérêt ? En tout cas, j’aimerais bien savoir sur quelles fameuses études s’appuient ces conclusions…

  5. OK peut-être que ça augmente certaines capacité, mais d’un autre côté, cela diminue les relations familiale.

  6. Pingback: Jeux vidéo : des effets bénéfiques pour le cerveau – CERVEAUMATIC

Laisser un commentaire