Le Bon, La Brute et Le Comptable : éthique ou corruption à vous de choisir

0

Le Bon, La Brute et Le Comptable est un serious game dont l’objectif est de vous faire découvrir les formes de corruption rencontrées par les élus et les fonctionnaires.

Ce serious game sorti début mars 2017, est né du consortium européen OpenBudgets.eu Fighting Corruption with Fiscal Transparency, et est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon2020 de la Commission Européenne. Créé par les journalistes spécialisés en « data driven storytelling » des équipes Parisiennes et Berlinoises de Journalism++.

Les exemples présentés sont tirés de faits réels disponibles en détail sur le site cookingbudgets également mis en forme par ce collectif de journalistes.

Glissez-vous dans la peau d’une directrice de cabinet

En tant que joueur, vous devrez affronter les choix qui s’offrent à vous au fil des années en matière de politique urbaine ou de demande de place HLM, avec pour toile de fond la corruption active ou passive.

Ce jeu sérieux est agrémenté de plusieurs personnages récurrents. Vous retrouverez le PDG d’une entreprise de travaux public qui commencera par des conseils et finira sur des menaces en fonction de vos choix, une avocate plus ou moins véreuse, ou bien encore la maire vous forçant la main…

Le joueur remarquera alors qu’il est parfois difficile voire même impossible de ne pas participer à certains stratagèmes de corruption. On pense notamment à l’exemple des cartels qu’il est parfois difficile de repérer, même si les exemples avec la société Guillory sont assez flagrants.

Le piège se refermera alors sur le joueur et les indicateurs disponibles au sein du jeu vous amèneront à choisir entre votre carrière, la santé des comptes de la commune ou éviter de vous retrouver devant la justice.

A vous de jouer à Le Bon, La Brute et Le Comptable en parcourant les situations qui mettent en lumière les différents exemples de corruption.

Un serious game ludique, accessible et instructif

Aucune révolution en termes de jouabilité, le cœur de ce jeu sérieux repose sur la narration interactive et un scénario unique se déroulant au fil de vos réponses.

Le côté aléatoire est bien présent en fonction de vos choix et déterminera la fin du jeu. Grâce aux jauges disponibles à tout moment qui évoluent en cours de partie, vous pourrez savoir où vous en êtes.

Au sein de l’à propos du jeu, vous remarquerez que la probabilité de « déclencher un game over » est fonction des risques légaux, politiques et de la méfiance des industriels. La fin peut arriver à chaque étape du jeu. Ce sera alors la mise en examen, le licenciement, la proposition de poste,…

Ludique, accessible à tous et en plusieurs langues, nous vous conseillons de vous lancer et de vous en faire votre propre idée sur le site : https://jplusplus.github.io/the-accountant/fr.html#/.

Pas d’amalgame ! Cela reste un jeu…

Les créateurs le disent eux-mêmes, tous les fonctionnaires et les élus ne sont pas corrompus. Cependant, la corruption est un problème systémique en Europe. En effet, des contrats importants attisent les intérêts personnels ou ceux de tierces parties. Une fois que l’argent et le pouvoir entre en considération, il est parfois difficile de s’en sortir indemne.

Le Bon, La Brute et Le Comptable propose donc aux joueurs d’explorer la corruption par cette expérience qui durera quelques minutes. Vous pourrez prendre la place d’un incorruptible… ou d’un corrompu sans foi ni loi.

A vous de jouer !

Equipe Serious Game Blog

Equipe Serious Game Blog

Editeur du blog Serious-game.fr chez Groupe GENIOUS
A l'origine de l'introduction du serious game en France.
Equipe Serious Game Blog

Les derniers articles par Equipe Serious Game Blog (tout voir)

Laisser un commentaire