Des sensations impures

0

Le CNIEL, Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière, est l’organisme à qui l’ont doit toutes ces campagnes publicitaires, présentant de superbes éphèbes manger un vieux bout de camembert avec une sensualité à la limite de l’obscène.

Bref ce CNIEL a commandé un site intitulé Nos Amis Pour La Vie, doté de trois jeux sensés nous convaincre que les produits laitiers, c’est bien. Ces jeux en eux même n’ont rien d’exceptionnel ni de bien original : l’éternel Quiz, cette fois ci multijoueur, porte sur tout ce qui a rapport de près ou de loin à la vache. Le site propose également un petit jeu de rapidité, et un dernier reprenant le gameplay classique des jeux de danse : on appuie sur des touches de façon synchrone à leur apparition à l’écran, pour faire danser son personnage.

Rien de bien transcendant sur le fond, mais c’est bien le choix en matière de design des personnages qui nous a interloqué. On y incarne de petits squelettes au sourire figé, tout ce qu’il y a de plus stressant et au regard profond malgré les orbites vides. Ils se prosternent en rythme devant une vache normande géante qui trône dans une posture qui n’est pas sans rappeler un diable, effet renforcé par les cornes et les sabots. Cette idole envoie à ses sujets en transe de longs flots de laits. D’un mignon tableau évoquant Casper le fantôme, la scène devient malsaine, cauchemardesque. On s’attendrait presque à assister à une orgie de petits squelettes, précédée de sacrifices. Si vos enfants ont de l’imagination, préparez vous à de longues nuits d’angoisse sur Nos Amis Pour La Vie.

Laisser un commentaire