Explorateur des Métiers de l’Artisanat, un serious game de découverte de l’artisanat pour les jeunes

0

L’Onisep et l’URMA Nord/Pas-de-Calais ont réalisé un serious game afin de faire découvrir de façon ludique aux collégiens des métiers qui relèvent du secteur de l’artisanat.

Une activité collective

Accessible via une connexion internet, l’Explorateur des Métiers de l’Artisanat s’adresse aux collégiens et aux collégiennes mais aussi aux jeunes des missions locales. Il s’agit d’un outil pédagogique qui nécessite un accompagnement sous forme d’animation par un adulte : enseignant, professionnel de l’orientation… Son objectif est de corriger les représentations des jeunes par une activité collective basée sur le jeu.

explorateur-metiers-artisanat-choix-metier

Une chasse au trésor

L’animateur crée 2 équipes et projette le jeu sur un écran visible de tous. Chaque équipe devra alors choisir un métier parmi ceux proposés, chaque métier comprenant 5 thèmes de questionnement :
  • la nature du travail
  • les conditions de travail
  • les compétences
  • la carrière et/ou l’insertion professionnelle
  • la formation

explorateur-metiers-artisanat-chauffagiste

Une fois le choix effectué, une vidéo courte présente le métier et le jeu commence. D’autres vidéos sont disponibles et donnent de précieux indices pour répondre aux différentes séries de questions sur le ou les métiers choisis. L’animateur pose à l’oral les questions affichées et coche les cases correspondantes aux réponses données par l’équipe.

Une fois les réponses validées, les corrections sont apportées sur la même page pour permettre à l’animateur de souligner les erreurs et de les expliquer. Chaque bonne réponse permet d’accéder à la carte et peut-être de trouver un trésor…

Ce serious game a été conçu et réalisé par la Délégation régionale de l’Onisep Nord ‐ Pas de Calais en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région Nord ‐ Pas de Calais.

La réalisation fonctionnelle et technique de l’application est au crédit d’Athome Solution.

Laisser un commentaire