Incarnez un escroc dans le serious game Fraude au Président

0

Comment aider les entreprises à être sensibilisées à la fraude au président ? Interopsys propose un Serious game dans le cadre de Documation 2016.

Un véritable fléau

La fraude au président est un véritable fléau qui pèse plus de 400 millions d’euros par an selon la Fédération Bancaire Française (FBF). Ce phénomène est en passe de devenir l’une des plus grandes menaces des entreprises françaises. Ces escroqueries, qui consistent à se faire passer pour un chef d’entreprise afin d’obtenir du comptable des sommes très importantes, a déjà fait de nombreuses victimes parmi les entreprises du CAC 40 : Michelin (1,6 million d’euros), BeIN Sports (2,4 millions d’euros), Intermarché (15 millions d’euros), etc..

Ces entreprises ne sont d’ailleurs pas les seules touchées, puisque la liste s’étend désormais aux PME et TPE, comme le prouve le cas récent de la société de transport et logistique Deret, près d’Orléans, qui a perdu 1,9 million d’euros. Et ces entreprises ne sont très certainement pas les seules touchées, sachant que les victimes évitent généralement de communiquer sur le sujet.

interopsys-serious-game

Sensibiliser aux enjeux de la sécurité numérique

L’objectif du serious game conçu par ISSA France Chapter et la start-up Interopsys est de faire prendre conscience de ce danger aux entreprises et sensibiliser les employés à cette problématique. Chacun peut assurer la sécurité de l’entreprise via des gestes simples : faire attention aux e-mails douteux, ne pas divulguer d’informations sur l’entreprise au téléphone, définir des procédures de contrôle lors de modifications de coordonnées bancaires et de virements, etc..

Le jeu place le joueur dans la peau d’un escroc dans le but de pouvoir, à la fin, anticiper ses stratégies. « Dans le cadre de notre 3ème partenariat consécutif avec le salon Documation, nous mettons en place un serious game qui permet aux visiteurs et aux exposants de se mettre dans la peau d’un escroc et ainsi réaliser par eux-mêmes le modus operandi de l’attaque de la fraude au président, les faiblesses facilement exploitables et tout ce qui fait qu’un fraudeur parvient à ses fins » explique Diane Rambaldini, présidente de l’ISSA France Chapter.

Un lot d’une valeur de 3.000 euros sera décerné au joueur qui parviendra à soutirer le plus gros montant – à condition qu’il s’inscrive au salon et au concours. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 4 avril 2016.

Pour en savoir plus : http://www.interopsys.fr/fraude-president-serious-game/

Laisser un commentaire