Le « Serious Game » au service de la lutte contre la radicalisation

1

Face à la montée de la radicalisation, les « serious-games » se mettent au service de la sensibilisation

Toujourslechoix.fr, un jeu sérieux pédagogique lancé par le gouvernement

Début novembre, un jeu sérieux accompagné de témoignages poignants pour prévenir la radicalisation des jeunes et l’embrigadement jihadiste. L’objectif est clair : utiliser les mêmes canaux que les recruteurs c’est à dire internet et les réseaux sociaux, pour diffuser l’information.

L’outil crée par le gouvernement s’appelle « Toujours le choix » et présente deux histoires réalistes, tournées en caméra embarquée: Emma, jeune fille radicalisée après avoir été séduite par un recruteur jihadiste via internet et qui la convainc de partir en Syrie. Mehdi, jeune homme tombé aux mains des recruteurs qui le manipulent durant des mois. Le joueur est amené à prendre des décisions qui le feront aller plus loin dans l’embrigadement ou bien il décidera d’abandonner et « d’éviter le pire ».

En parallèle, 9 étudiants en journalisme lancent également un Serious Game sur la radicalisation

ISIS The End? est un « serious game » autour du processus de la radicalisation dont le lancement est prévu pour le 4 décembre 2016. Neuf étudiants en journalisme de l’université de Lyon 2 ont lancé ce beau projet via un teaser mis en ligne récemment.

Ils ont donc crée un outil de sensibilisation pour mieux comprendre pourquoi tant de français sont séduits par les organisations terroristes. Pour cela, le joueur incarne un agent chargé d’empêcher la radicalisation d’individus. Une campagne « Ullule » est en cours, pour en savoir plus, cliquez ici.

tjs

Clémentine Espinasse

Chef de projet, Chargée de communication chez Groupe Genious
Diplômée de Science Po et de l'école de commerce Audencia, elle a longtemps travaillé dans le milieu de la santé publique hospitalière. Aujourd'hui, elle est attachée à montrer le bénéfice patient procuré par les jeux vidéos thérapeutiques.

Les derniers articles par Clémentine Espinasse (tout voir)

Un commentaire

Laisser un commentaire