Simulaterre : l’aventure qui fait découvrir les métiers de l’industrie et de la terre cuite

0

C’est à l’occasion de la semaine de l’industrie du 18 au 24 mars dernier que les fabricants de matériaux de construction en terre cuite (tuiles, briques, produits de parement) ont lancé « Simulaterre, l’aventure de la terre cuite ». Ce serious game est surtout destiné aux jeunes entre 13-18 ans et vise à montrer les atouts de la filière.

Simulaterre nous incite à découvrir les métiers de la filière terre cuite sous la forme d’un jeu interactif.

« Notre objectif est de montrer les atouts de la filière. Nos process sont hautement automatisés et robotisés et les métiers tout comme les usines sont modernes. Les métiers sont polyvalents et hautement techniques » – Isabelle Dorgeret, directrice générale de la FFTB (la Fédération française des tuiles et briques).

Simulaterre a été développé avec le soutien de l’Éducation nationale et de l’OPCA3+ (partenaire de formation professionnelle continue). C’est la Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB) qui a annoncé le lancement de Simulaterre.

Pour séduire un maximum de candidats, le serious game sera mis à disposition des jeunes par la profession, les Centres d’Information et d’Orientation (CIO) et via des plateformes dédiées à l’orientation et à la formation.

Dans cette première version, Simulaterre nous fait découvrir 3 métiers conducteurs d’installation, technicien de maintenance et ingénieur process.

Découvrir les matériaux de construction en terre cuite en jouant

Cite Internationale Lyon

Ce jeu se déroule sous la forme d’une vidéo interactive. Ainsi, le jeu allie une forme ludique et scénarisée pour apporter la connaissance des métiers.

Pour commencer le joueur est accueilli dans une usine par un collègue. Puis le directeur d’usine de terre cuite qui lui fait une rapide séquence de présentation.

Par la suite, le joueur devra choisir un métier entre les 3 proposés et en découvrir davantage sur celui-ci. Il a donc le choix entre découvrir le métier de conducteur d’installation, de technicien de maintenance ou alors d’ingénieur process. Le joueur va ensuite découvrir les différentes étapes du process et les grands enjeux du poste en circulant dans les installations. Il se voit aussi proposer trois défis sous forme de jeux de mémoire et de logique. Après avoir terminé d’en apprendre sur un métier le joueur retrouve le directeur et peut choisir de découvrir un autre métier parmi les propositions qui lui reste.

De plus, si le joueur le souhaite, il peut même être amené à « piloter » un drone dans une usine et autour de la Cité internationale à Lyon, qui est « un ouvrage emblématique de la terre cuite ».

schema de production terre cuite

A la fin lorsque le joueur a tout expérimenté le jeu incite l’utilisateur à rejouer mais surtout à en parler à son entourage afin qu’ils découvrent Simulaterre à leur tour.

« Nous sommes persuadés que nos métiers sont aussi porteurs de sens pour un jeune et pour ses parents : les matériaux de construction en terre cuite sont utilisés pour construire des logements, des écoles, des bâtiments publics. C’est le travail de l’argile, un matériau naturel, noble, attachant. En regardant autour de soi, chaque salarié de la filière terre cuite voit concrètement à quoi aboutit son travail et peut en être fier » – Isabelle Dorgeret directrice générale de la FFTB

En conclusion, il peut s’agir d’un bon serious game qui pourrait aider les étudiants à en apprendre davantage sur les fabricants de matériaux de construction en terre cuite.

Simulaterre combine une intention sérieuse, qui est la connaissance des métiers avec une forme ludique et scénarisée. Ainsi, Simulaterre pourrait les inciter par la suite à poursuivre leurs études pour devenir par la suite un conducteur d’installation, un technicien de maintenance ou encore un ingénieur process.

Ce jeu est disponible sur http://www.fftb.org/aventureterrecuite/ depuis le 24 mars.



                         
Mélissa Arslan

Mélissa Arslan

Assistante de Communication chez Groupe Genious
Etudiante en BTS Communication.
Membre de l’équipe du blog Genious Serious Game.
Mélissa Arslan

Laisser un commentaire