Les entreprises qui ont adopté les serious games

2

Les serious games sont de plus en plus populaires auprès des entreprises et des institutions et s’intègrent désormais dans une stratégie de communication globale.

On peut répartir ces jeux sérieux en différentes catégories, selon l’utilisation qui est faite par les grandes entreprises.

Des jeux pour la formation interne

Les serious games remplacent petit à petit l’e-learning au sein des entreprises pour aider les salariés à appréhender certaines situations de vente, pour leur côté ludique beaucoup plus développé. On retrouve par exemple Renault et son jeu Renault Academy utilisé pour la formation des vendeurs ou Axa qui forme ses managers de la même façon.

Mais certaines situations de communication interne font également appel aux jeux sérieux, comme le prouvent BNP Paribas et Air France qui utilisent un serious game pour apprendre à ses managers à mener un entretien annuel d’évaluation.

Toujours dans le domaine de la formation, la SNCF a mis au point un serious game pour les contrôleurs, afin d’étudier la démarche à suivre en cas d’observation de fumées suspectes dans un TGV.

Les serious games pour la communication corporate

Avec pour objectif de séduire de nouveaux talent mais aussi et surtout d’améliorer leur image auprès du grand public, certaines entreprises ont recours aux jeux vidéo afin de faire découvrir leur univers de marque et leurs valeurs. IBM propose ainsi Innov8 CityOne, un serious game pour sensibiliser les joueurs aux enjeux du développement de « villes intelligentes » ou smartplanet, fer de lance de l’entreprise.

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste avec Orange et son serious game Hellopolys, un jeu disponible sur Facebook qui permet au grand public expérimenter virtuellement la construction d’un réseau télécom. Le jeu, visuellement proche de Sim City, propose au joueur d’équiper toute une ville d’un réseau permettant aux habitants de téléphoner et de surfer sur le web.

Le groupe Thales  a également souhaité améliorer son image auprès du grand public, en proposant un jeu d’aventure dans un univers de science-fiction.

Clément Kolodziejczak

Clément Kolodziejczak

Chargé de Marketing et Communication chez Groupe GENIOUS
Passionné par les jeux vidéo, la communication et les tendances liées aux médias et aux nouvelles technologies, je m'intéresse à l'apport des serious games dans les stratégies d'entreprise et le domaine de la santé.
Clément Kolodziejczak

2 commentaires

  1. Pingback: Les entreprises qui ont adopté les serio...

  2. Pingback: Interview de Kévin Mamode (SNCF) sur le serious game "Train Me" - Com'In

Laisser un commentaire