RMI cube

0

Après les pièces jaunes, le point rouge. En anglais, cela donne DotRed, et comme les pièces jaunes, c’est une opération dont les gains sont versés à Bernadette à des associations, dans ce cas précis à des associations qui agissent dans le domaine de l’aide au logement : Les Enfants de Don Quichotte, Habitat et humanisme, Droit au logement et Jeudi noir.

DotRed, c’est quoi au juste ? Une interface ludique représentant un Paris interactif en Flash (basé sur Microsoft Virtual Earth) sur lequel le joueur peut, s’il s’inscrit, acheter des parcelles virtuelles de 100m² représentées par des cubes. Paris est ainsi découpé en 1 million de parcelles, qui sont vendues au prix de deux euros (réels) chacune. Deux euros pour 100m² aux Champs-Elysées, avouez que c’est pas mal ! Le joueur fait ainsi son choix en se promenant sur l’interface puis, lorsqu’il achète sa parcelle, celle-ci se matérialise par un cube en 3D interactif. Interactif, parce que le cube devient un espace personnel à l’intérieur duquel le membre de DotRed peut communiquer avec d’autres membres. Il peut même parrainer des amis, ce qui fera grossir son cube. (Et comme le dit un de mes amis qui possède une vache rouge : « Un gros cube, un petit cube, c’est l’heure du Paris cube ».)

Ce jeu multijoueurs a été présenté par son créateur, David Guez, les 24 et 25 mai 2008 au Web Flash Festival du Centre Pompidou. Mais DotRed ne compte pas s’arrêter là et espère appliquer son dispositif à d’autres villes et d’autres causes. Au mois de septembre prochain, David Guez envisage de proposer le rachat d’un Montréal virtuel, qui permettrait de financer cette fois des associations de défense de l’environnement.

Alors allez y faire un tour, deux euros c’est toujours moins cher que deux croissants et c’est pour une bonne cause.

Laisser un commentaire