Et ben si c’est ça être fermier en Afrique…

0

3rd world farmer est un petit jeu qui rappelle Ayiti the cost of life dans son concept. Vous avez en charge la destinée d’une famille rurale du tiers monde et vous vous confrontez aux choix cruciaux auxquels ils font face.

Avec, à la base, un très petit pécule, il faut développer la ferme, envoyer les enfants à l’école (si possible), tâcher de maintenir tout ce petit monde en bonne santé et participer au développement de la région. Sous forme d’événements aléatoires, plusieurs calamités vous tomberont dessus : racket, maladies, catastrophes naturelles… Dis comme ça, le jeu semble très attirant. Seulement un gros défaut plombe la bonne impression d’ensemble : c’est trop facile. On s’attendrait pourtant à un défi insurmontable !

L’absence de difficulté nuit de plus à la transmission du message : impossible de se rendre compte des conditions de vie terribles ici dénoncées quand en quelques tours, on équipe sa famille de téléphones portables et de tracteurs modernes. Et c’est bien dommage.

Laisser un commentaire