La censure, ça m’excite

0

Alors, oui le jeu n’est pas « sérieux », mais le thème l’est. Rule of Rose, un jeu type « Survival Horror » (équivalent vidéo-ludique de films comme The Ring) est la nouvelle Némésis des Anti-jeux.

Canis Canem Edit les avait beaucoup déçu, car loin de sombrer dans l’immoralité crasse, il s’était avéré être juste un bon jeu. C’est Ecran, le supplément audio visuel de Libé, qui nous rapportait le nauffrage de la dernière croisade anti-jeux vidéo. Trois députés UMP voulaient interdire à la vente et location certains jeux faits de « violence gratuite, de meurtre, de torture ». A guise d’exemple, les trois larrons citaient donc Rule of Rose : « le but de ce jeu est de violer, battre et tuer une jeune fille. C’est un appel à la violence, à la mort, au viol ». Problème : il n’en est rien. L’ambiance du jeu s’avère juste être « angoissante », justifiant son « déconseillé aux moins de 16 ans ». De son côté, l’éditeur 505 Games, envisage sérieusement un recours en justice pour diffamation.

Certains députés feraient mieux de jouer. Ce serait plus sérieux.

Equipe Serious Game Blog

Leave A Reply

libero. sed libero Nullam venenatis, accumsan mi, ipsum et, id diam id,