Sans (trop d’) alcool, la fête est plus folle

1

« Vous êtes Jacques Baveur, l’un des éléments de terrain les plus efficaces de l’Agence de Sureté PanEuropéenne, l’ASPE. Vous avez été mis sur la piste d’un dangereux trafiquant d’animaux synthétiques qui semble impliqué dans une conspiration dont l’échelle vous échappe encore. Il est quasiment 22h, en ce 3 avril 2028, quand votre filature vous amène devant le Happy night Club. Le trafiquant vient d’y pénétrer, tenant en laisse un caniche noir synthétique. A vous de découvrir ce qui se trame ce soir dans ce nouveau haut lieu de la vie nocturne… »

Tel est le scénario de Secret Happy Night, un jeu en Flash développé parSuccubus Interactive en partenariat avec Double Mixte pour la ville de Nantes.

Peut-être est-ce parce que les beurrés sont Nantais et que les Nantais sont beurrés que ce jeu a été conçu, puisque ce jeu d’aventure sert de prétexte et de support pour diffuser auprès des jeunes joueurs des messages de prévention sur les comportements à risque liés à l’hyperalcoolisation.

Pour y jouer c’est ICI

Un commentaire

  1. Pingback: Sans (trop d’) alcool, la fête est plus folle

Laisser un commentaire