Le serious game Safety Measures pour réduire les risques d’accident

0

Selon un sondage Ifop publié en avril 2015, 59% des salariés ont déjà fait l’objet d’un accident du travail. Si les cadres sont les moins exposés, les ouvriers sont le plus touchés (environ sept personnes sur dix).

Miser sur la prévention

Assurer un cadre de travail sûr est une des priorités des entreprises, qui n’hésitent pas adopter une bonne politique en la matière qui consiste à identifier les risques puis mettre en place toute une série de dispositifs afin de sensibiliser leurs collaborateurs : guides de sécurité, capsules vidéo, master class, panneaux in situ, etc.. Personne n’étant à l’abri en la matière, un accident peut très vite arrivé. Le studio Fishing Cactus, une société belge de création de jeux vidéo, en a fait l’amère expérience : un accident d’un proche a poussé les développeurs à créer un outil ludique pour sensibiliser les actifs aux risques du travail.

safety-measures2

Le Bien contre le Mal

Sensibilisé à la problématique des accidents sur le lieu de travail depuis 3-4 ans, la société belge a donc développé le serious game « Safety Measures ». Celui-ci met en scène un ouvrier plutôt sympathique qui doit éviter les pièges et embûches mis sur son chemin par Bad Karma, une entité malveillante. L’originalité du serious game est son aspect multi-joueurs : le premier incarne l’ouvrier et le second l’entité Bad Karma qui tentera de lui mettre des bâtons dans les roues. Ils devront alors s’affronter dans une entreprise virtuelle. Le jeu mise avant tout sur son aspect fun confirmé par Laurent Grumiaux, directeur commercial de Fishing Cactus : « On ne voulait surtout pas que les utilisateurs ressentent cet aspect ‘apprentissage’. C’est pourquoi nous n’avons pas développé un Serious Game mais bien un jeu auquel les travailleurs auront envie de jouer parce qu’il est fun ».

Clément Kolodziejczak

Clément Kolodziejczak

Chargé de Marketing et Communication chez Groupe GENIOUS
Passionné par les jeux vidéo, la communication et les tendances liées aux médias et aux nouvelles technologies, je m'intéresse à l'apport des serious games dans les stratégies d'entreprise et le domaine de la santé.
Clément Kolodziejczak

Laisser un commentaire